jeudi 17 juillet 2008

OXBOW- fuckfest/12 galaxies


Si tu as bien suivi, je raconte un poil de couille plus bas que je suis incapable de causer d'Oxbow. Pourtant tu as raison l'ami, je remets ça tout de suite. Il faut bien que je cause de ce disque, non? Sublime, soigné et limité double gatefold digisleeve vert avec un épais livret qui explique le pourquoi du comment tu as ce que tu as dans la main: réedition du fuckfest, le premier LP d'Oxbow que Kevin Martin avait sorti sur son label si je ne m'abuse. Noise brutale, sèche et folle, qui se ponctue de hurlements possédés. Assurément un grand disque. Eugene Robinson déploie sur les 6 morceaux qui lacèrent la galette sa vision du monde, celle d'un jeune homme punk qui propose à un Niko Wenner de poser des guitares sur un album solo qui se veut de manière tacite pour son géniteur sa lettre de suicide. Quelques temps se passe et lorsque ce bon vieux Eugene pense enfin le faire, il reçoit une lettre lui demandant de se pointer a Londres ( si vous avez bien suivi, vous pouvez devinez facilement de qui vient la lettre). Puis un concert, puis un second disque. Y'a-t-il seulement besoin d'en rajouter? Fuckfest est juste la glorieuse lettre d'un suicide annoncé mais avorté, un peu comme tes tympans à la fin de ce disque sublime de violence: ils vont te sortir raides de tes deux cages. Ne t'inquiètes pas, le livret stipule qu'il y'aura une troisième réedition de ce magnifique disque. Et 12 galaxies, c'est le nombre qu'Eugene peut compter sous psychotropes? Non, juste un live accoustiques (mais avec TOUT le groupe) d'Oxbow enregistré cette année. Pas la peine la aussi d'en parler longuement, je pense juste qu'il est bon de préciser une chose: Oxbow prouve qu'il est capable d'être plus traumatisant quand il utilise sa tête que son corps. Magnifique de violence!

7 commentaires:

Hazam a dit…

C'est la première réédition CD qui est sortie sur Pathological records (le label de K Martin), couplé avec le lp d'après 'King Of Jews' et sous le doux nom de 'The Balls In The Great Meat Grinder Collection'. La version originale du lp est parue chez CFY records, le propre label d'Oxbow.

Damodafoblues = A+B a dit…

Nope! C'est cripple dick hot wax qui a sorti cette double réed. Elle doit dater d'ailleurs de 98, et Pathological a cessé d'être en 94.Il est sorti chez CFY aux Us, et chez pathological en europe. D'ailleurs, le livret de la présente edition raconte comment Martin est rentré en contact avec Robinson.


http://www.discogs.com/release/921619

Hazam a dit…

La version Cripple Dick Hot Wax est la deuxième édition CD (en double CD d'ailleurs), ce n'est pas celle dont je parlais.
La version CD chez Pathological date de 1992, la pochette c'est ça : http://bp2.blogger.com/_B2o-gXUaMwo/SBFIP3xc-eI/AAAAAAAACe4/-Gn-B1Qb9J0/s1600-h/ox-balls.png

Hazam a dit…

Merde ça ne prend pas l'url en entier... pas grave, en voici une autre : http://www.metal-archives.com/release.php?id=63089

Ref path 7cd et c'est amusant parce qu'elle ne figure pas dans la discographie proposée sur la page de Discogs.

Damodafoblues = A+B a dit…

Huh huh... interesting!

Hazam a dit…

Mais cela n'exclut pas que la version lp de fuckfest a aussi été publié par Pathological, mais sur ma version il n'y a que cfy de mentionné. Sacré Kevin.

Damodafoblues = A+B a dit…

Ah Ok! merci bien pour ces précisions.