lundi 1 juin 2009

Menace Ruine - The die is cast

Un étrange bâtard que ce disque, éloigné des débuts plus black métal du groupe. Plus qu'éloigné d'ailleurs, tellement lointain qu'il ne reste que cette rigidité du son, sans concession aucune. Saturé jusqu'à plus faim, le son des canadiens se fait pourtant bellement lumineux, pour livrer un drone à l'ambiance médievale, drone proche d'un mantra assez rapide, évolutif au sein de morceau courts (ce qui constitue d'ailleurs leur gros défauts). La variété des ambiances fait la part belle à la maîtresse de cérémonie vocale qui flotte au dessus de ce magma sonore mélodique avec une belle envie de nous faire planner. Proche d'un Nico pour certaines tonalités bien gothiques (époque desertshore), la demoiselle fournit son côté The moon lay hidden beneath a cloud à une musique complétement incantatoire et d'une lourdeur pour une fois pas toxique mais libératrice, ayant plus empruntés au son aérien d'un Asva qu'aux nappes des grimmrobes demos (et je ne dis pas ça pour les vocaux féminins). Le ton est bien ficelé, assez accessible, et nous entraine dans les méandres de mélodies psychédéliques enfumées, sans jamais nous laisser atteindre vraiment la transe de part le côté expéditif.

7 commentaires:

Liria a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Liria a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
gulo gulo a dit…

chaque fois que je l'essaie c'est la même histoire : bluffé au début, lignes vocales qui collent au cortex, tant d'ailleurs qu'elles finissent par lasser, d'évidence, et à la fin, l'envie d'écouter Within th Realm of a Dying Sun

Macho))) a dit…

Ouais , envie d'écouter du DCD grave!

Macho))) a dit…

Pourquoi Liria efface ses commentaires?

DMDFC a dit…

Gulo empeche els gens qui vont sur SOUM de poster chez nous, c'est une charte...

Macho))) a dit…

Le dictateur quoi!