mercredi 20 octobre 2010

Offshore - Aneurysm EP

Nouvelle sortie chez Big Dada que cet ep d'Offshore, qui nous offre quatre titres dans une veine assez différente de ses compagnons de label. Offshore s'intéresse à l'aspect instrumental et au phrasé mélodique de son hip hop dans une version assez onirique des musiques électroniques rythmées. La programmation des beats est assez variée et nous propose des sur-couches de sons qui se font écho les unes aux autres. Un quart d'heure qui commence par un Aneurysm ravageur où le beat très gangsta laisse vivre une lourde nappe qui se décline peu à peu en quantités de notes de synthés plus aigus. Offshore nous rappelle d'ailleurs Lorn sur ce morceau dans sa façon d'allier lourdeur et mélodies. Samples guillerets se rajoutent par dessus (il n'y a que moi qui entends l'ouverture de Skype à plusieurs moments?) pour finaliser un morceau solide. Hiccup entame plus directement des jeux rythmiques où offshore semble se chercher un peu plus, du moins dans son choix de kit. On a à faire à un mini laboratoire qui énumère les sons, étudie les variations et au milieu nous offre de jolis instants d'inspiration. On sent qu'il se passe quelque chose: une relecture des influences, un jeu de pistes avec la machine, une production encore un peu trop timide, mais surtout une création musicale qui semble être débordante. Espérons qu'Offshore fasse son bonhomme de chemin pour éviter l'écueil des featurings hasardeux sur longue durée ou polisse ses mélopées au fort potentiel émotionnel. De jolis instants en perspective. (Big Dada)

2 commentaires:

DMDFC a dit…

Le rasoir de la pochette est pas terrible pour se raser le crane.

Macho))) a dit…

Le scalpel du dos du bad blood de Ice est pas terrible non plus pour le crâne.