mardi 6 juillet 2010

Psychotic Reactions Vol 1

öfÖ Am est un groupe qui fait beaucoup parler de lui dernièrement, que ce soit rapport aux tournées mais aussi avec leur investissement dans la scène française. Leur initiative est à saluer. A leur manière ils militent pour ce qui leur tient à coeur. Le sujet du jour donc: le rock lourd, car c'est bien ce qui les tient en vie. La restriction du sujet du jour: la scène française. C'est en partenariat avec Head Records d'abord (decidemment très en vue au niveau des sorties françaises interessantes du moment dans le milieu rock: Microfilm et Café Flesh en tête) et moultes autres associations qui les soutiennent quasiment toutes inconnues, sauf Metalolgie (j'ai un passé/passif avec eux). Psychotic Reactions se veut fédérateur et surtout une sorte de lancement de quantités de projets autour de cette compilation. A l'heure où cet article paraitra, certains seront d'ailleurs déjà passés, avec des concerts en forme de mini festival. Bien entendu, jamais les 20 acteurs de cette compil ne seront réunis. On parle de 17 formations françaises à tendance rock lourd et 3 américaines, dont le fameux nom de Karma to Burn. Quoi de mieux comme projecteur pour ce joli projet que LA formation la plus en vue du moment, dont tout le monde parle comme des messies du stoner rock. Jamais ecouté par chez moi avant leur morceau d'ailleurs, insipide qui plus est. Peut être pas la meilleure prise de contact, mais la dernière. Ca sera aussi la seule ronchonnerie du jour, car cette compilation est une belle initiative comme on les aime par ici, qu'elle présente une cohérence à toute épreuve et que dans cet amas de lourdeur hard rock/stoner/grunge ressortent quelques morceaux des mieux sentis. Première claque donc avec los disidentes del Sucio Motel, mélange entre Nirvana (les vocaux du début) et un son desert qui passe crême dans les enceintes. Mélodie qui roule, rythmique qui déroule, autant dire que c'est le genre de morceau rock qui va là où on les aimerait plus souvent. Mudweiser interpelle. J'en entends parler depuis des lustres, depuis leurs premiers concerts à Montpellier, avant même leur première sortie physique. Reuno de Lofofora en chanteur redneck sur un groupe typé stoner! Je n'y croyais pas, pourtant c'est le cas. Ca parle de cocaine, et bien que ça n'égale pas Lemmy, ça groove terriblement. Decidemment cette reconversion est étonnante et foudroyante.
café Flesh aussi m'interpellait, et à raison. Leur version noisy epileptique et eructée, à fleur de peau et de toms est impressionante. Leur présence sur cette compil est d'ailleurs plus une forme de soutien plus qu'une réelle affiliation à un mouvement quelconque. Café Flesh éreinte et joue avec les tempi autant que les mélodies sont fines et déglingués. Du coup l'album passera dans mes filets.
Ofo Am ou les instigateurs du projet sont les disciples de Kyuss (les choses se passent à Montpellier decidemment!). Dans la mélodie comme dans le son. Un peu trop d'ailleurs. Vu que ça faisait longtemps que j'en avais pas taté, leur morceau qui carbure (il y a une satané coupure d'un millième de seconde qui m'empeche de savourer le changement rythmique, c'est pareil sur votre version?) devient une tragédie dans mes enceintes. Putain de tube.
Dismo a le mérite de sortir de la torpeur qui s'installait quelque peu (pour quelqu'un qui n'écoute plus trop de musiques lourdes, s'enfiler 20 titres de hard n'est plus de tout repos). Un morceau aux limites du hardcore avec un break fantastique qui me rappelle au mieux One Eyed God Prophecy au pire Kickback. Riffs entetant, lourdeur implacable, vocaux hurlés, miam.
Mars Red Sky pour le dernier morceau français renoue avec les ambitions initiales sabathiennes, dans une veine doom trad des maisons. Même si le prochain Jex Thoth sera excellent, ca vous empeche pas de tater ce morceau.
Le mot de la fin c'est qu'on ridiculise les 3 ricains (même Year Long disaster sur lequel pignole se passe ne convainc pas), qu'on livre pleins de tubes, que le projet sent bon, que je suis sur qu'il y a énormément de chics types la dedans, et que les titres en orange surlignés gras sont illisibles. Plus d'infos sur www.stonerrock.fr (Head Records)

5 commentaires:

Kryïss ÖfÖ Am a dit…

Hey hey cool, t'es le premier !!!

Je t'invite à découvrir Karma To Burn, sans faire de lèche parce que c'est mes potes, qu'on a fait un split ensemble et rejouons ensemble dans 2 semaines mais, en toute objectivité, c'est le meilleur groupe présent sur cette compil.
Pour le trou sur le ÖfÖ Am, honte à nous, on a foiré le master du seul morceau qu'on devait pas foirer.

Les titres sont plus lisibbles sur la version distribuée que sur la version promo même si je ne suis pas non plus convaioncu par le orange :/ mais ce n'est que la première, je pense qu'à la rentrée un autre projet verra naissance.

Kryïss ÖfÖ

ps: marrant que tu parles de forte influence Kyuss chez nous, (mega honte à moi mea culpa je me flagellerais 100 fois avec des ronces) je n'ai jamais écouté un moceau entier de ce groupe :D

fred a dit…

great !
merci à toi.

Honte à to Krÿss
;)

MachO))) a dit…

Rien de méchant sur l'influence Kyuss. Puis c'est mon coté consensuel de ressortir les memes choses que tout le monde.Votre projet est cool, il merite un eclairage.
SI jamais vous avez besoin de quoi que ce soit, vous savez ou me joindre.

DMDFC a dit…

Ahahahaha, on la connait la réponse du vieux loup "j'ai jamais écouté la moindre note de ce groupe". Ahahahahaha

Kryïss ÖfÖ Am a dit…

ah ah ah encore ça serait une ruse mais là, même pas, j'ai vraiment honte de moi, jamais je n'ai écouté deux morceaux à la suite de Kyuss...