mardi 28 octobre 2008

WORDSOUND: Spectre+ Sensational+Kouhei+Storm varx, Divan du monde.


Ah bah merde! Le label wordsound dont les sorties atteignent péniblement les bacs des disquaires chez nous organise une soirée à Paris. Sensational surtout, le rappeur crust dont les disques sont aussi durs à chopper qu'il est difficile d'apprécier Daniel Darc (même quand c'est un réfugié Espagnole qui vous certifie le contraire, après un silence radio interminable)-quasi impossible. Certes y'a bien un disque sorti chez Ipecac quand même. Bref, un DJ en ouverture, un suédois peut être, pas sure d'avoir capter. L'occasion de faire le tour du proprio. première fois que je fous les pieds au divan du monde, la salle est magnifique, vraiment classe. Mais alors le son est désastreux. 6 enceintes en facade de la taille d'enceintes de mini chaine. Bon...Storm varx prend la suite et il semble bien que j'avais déja vu ses prouesses en première partie de Merzbow y'a 3 ans. De l'expe/ idm bruyant qui prend le temps de s'installer. Il ne se passe pas grand chose, même si c'est pas ininteressant. Au suivant: Kouhei! Cool! Le bonhomme est rare, Japonais et loin d'être aussi productif que son pote Masami. Quelques apparitions sur des compilations, dont electric lady land de mille plateaux où il éxécutait sur le cinquième volume une paire de morceaux sous l'appelation MOU qui étaient vraiment très bons. Il a également enregistré un album avec sensational assez dure à dégoter puisque sorti sur wordsound. Ca tombe bien, ils ont un stand avec l'objet que je cherche depuis des mois (merci Raven). Kouhei exécute un set court, une toute petite demi heure, de bruit et de beats, bien foutu. Techno Animal croise kid 606, touche japanoise en plus. Le gros avantage de Kouhei comme de Spectre qui suit, c'est de balancer des suites de séquences assez courtes, et de ne pas faire durer trop longtemps des boucles qui en deviendraient fatigantes. c'était aussi la technique d'Autechre plus tôt dans l'année, et de toute évidence, cette optique là en musique electronique est payante. Spectre qui enchaine directement assure un show relativement différent. Moins électronique, la base est ouvertement plus hip hop, moins froide. A ses squelettes de rythmes, le Ill Saint utilise les platines un peu à la manière de DJ still, la folie en moins. Elles passent des dans effets et ne délivre que des couches de bruits reverbérées venant épaissir le son générale. Enfin, le freak styler, l'ancien Jungle Bros, que j'avais découvert sur Crooked, l'homme à la voix potentiellement plus ravagé que celle du kid pose son flow une petite heure sur divers instrus: les siennes, celle de Spectre et celle de Kouhei qui revient pour la fin. Ravagé, le concert ressemble plus a un "open mic" où dans les backstages, y'avait pas que de l'eau et du tabac. Mais Sensational offre quand même un set interessant. Kouhei conclue en invitant un pote à lui, un New Yorkais installé à Paris qui avait ouvert pour Labwaste l'an dernier au 21. Mais voila, l'ambiance dans la salle est étrange. Quasi personne (Pourtant 5€ l'entrée, 7€ les disques sur le stand...) dans la salle, quelques possédés qui dansent ( j'ai eu le droit à la fille qui faisait la parade du Paon en période de reproduction ou encore un sosie de Russel Crow croisé à John Leguizamo qui se sentait absorbé par le son sorti des incorruptibles) et un son misérable. Sur les premiers sets, les sons médiums et aigues ressortent, mais les basses sont censurées, les beats sourds. Et quand Sensational entame son set, le son diminue encore plus, comme s'il ne restait qu'une musique de fond. On est passé d'une potentielle excellente soirée à une étrange sortie, une anomalie dans l'agenda concert. Fait chier!

4 commentaires:

gulo gulo a dit…

putain de merde ! voilà pourquoi y avait personne : sans moi tout est dépeuplé, et j'étais même pas au courant ; non mais sans blague, vlà la communication, vlà l'orga ! kouhei et sensèch, quoi, merde ! vie de merde ...

batard a dit…

Bien vu le résumé. Pas grand monde, du coup public qui se lâche difficilement.. je crois que le set devait durer plus longtemps mais vu l'accueil réservé aux héros ils ont pas trainé pour retourner fumer en coulisses

batard a dit…

D'ailleurs, as-tu des photos ?

DMDFC a dit…

Quelques unes, mais prises avec un téléphone. celle que j'ai mis là est la plus "belle"...