vendredi 31 octobre 2008

The Cure - 4:13 dream

En gros, t'as celui qui chie des chroniques de trucs qui vont te latter l'anus à la bien sans que tu saches d'où ça sorte (Octavius Noir...) et l'autre qui enchaîne les articles sur les disques bien sentis, sans trop se mouiller. En gros le consensuel (vous avez deviné qui) et le mec qui te sort les doigts du cul (l'autre là). On va continuer là dedans puisque c'est moi qui me colle au nouvel album de la bande à Smith. Quoi qu'on en dise, depuis Pornography, le groupe a livré des bouses, d'autres bouses, une bouse moins débandante (Disintegration) et plein de feeling mais au travers de ces bouses se dégagent quelques moments de bravoure qui justifie tout le temps la possession des disques (ouais, on dégage Wild mood Swing). Mais The Cure n'est plus vraiment The Cure depuis Pornography. Alors le retour en 2004 était pas meilleur ni moins bon, tout simplement trouble, le cul entre deux chaises. Il y a ce feeling pop qui leur colle aux fesses, l'art du tube facile, de la mélodie envolée, de la gaieté putassière. C'est là, ils peuvent pas s'en détacher. Pourtant ils savent qu'ils n'excellent pas dedans. Ils ne sont pas seuls. Alors ça commence bien, tout en douceur, mélodique et ça panique rapidement. Les gimmicks deviennent rapidement irritants et l'écoute en devient difficile. Certains trucs en ressortent certes, mais le niveau reste bien médiocre. La tournée de l'année dernière annonçait déjà ce côté mou assumé, pop au mauvais sens du terme, avec un sens de la mélodie complétement malodorant. On en reste donc à Wish pour un vrai album, sinon collection de bons moments qui peuvent former un album depuis 92, mais aucune entité et aucune ambiance. Relancez faith.

4 commentaires:

DMDFC a dit…

Pas écouté, mais le rpécédent en 2004 était pas mauvais, de mémoire, malgré un coté verbeux fatigant sur la longueur. Musicalement, il était bien branlé.
Oh, tu as aussi parlé de trucs bien obscurs camarade. mais au fait, t'as plus l'oiseau bleu ??

Macho))) a dit…

Sisi, mais il est devenu nazouillard cet enculé (NS), tu y es passé aussi?

DMDFC a dit…

je suis a la version 7 keke chose...Bref, connecte toi!

gulo gulo a dit…

disintegration est un carnage, t'entends ?